Synthèse d’aldéhydes α,β-insaturés par une cascade pallado-catalysée : Heck-Saegusa

 

Les énals (aldéhydes α,β-insaturés) sont des motifs importants en chimie en tant qu’intermédiaires de synthèse.

Et les méthodes pour les préparer ne manquent pas : arylation de dérivés d’acroléine catalysée par du palladium, oxydation d’alcools allyliques, oléfination de Peterson, métathèse avec de l’acroléine, réaction de Wittig…

Ces réactions peuvent cependant souffrir de quelques problèmes : substrats pas toujours accessibles, synthèse multi-étapes, conditions dures…

 

C’est pourquoi l’équipe menée par Wei Wang et Jian Li a proposé une alternative basée sur la réaction de Saegusa d’oxydation pallado-catalysée d’aldéhydes β-aryliques en aldéhydes α,β-insaturés.

 

 

Mais pourquoi ne pas tenter de synthétiser les précurseurs de la réaction de Saegusa en même temps ?

Et c’est là que se pose le concept de réaction cascade : une première réaction permet de former un premier produit qui va alors être engagé dans une seconde réaction, le tout en un seul pot, sans isoler d’intermédiaire.

 

Ainsi, en combinant une réaction de Heck à l’oxydation de Saegusa, il devrait être possible de préparer des aldéhydes α,β-insaturés à partir de substrats très simples : des iodures d’aryles et de l’alcool allylique.

Et comme les deux réactions peuvent être catalysées par de l’acétate de palladium, leur combinaison ne devrait pas poser de problème.

 

 

Ainsi, après optimisation des conditions réactionnelles, il est apparu  qu’en mélangeant un iodure d’aryle avec de l’alcool allylique en présence d’acétate de palladium, de chlorure de tétrabutylammonium et d’une base dans un mélange de diméthylformamide et de diméthylsulfoxyde sous atmosphère d’oxygène, les aldéhydes α,β-insaturés se formaient avec de bons rendements.

La réaction tolère bien l’encombrement stérique sur le noyau aromatique ainsi que les groupes électro-attracteurs forts et électrodonneurs faibles. Les hétéoaromatiques sont également compatibles.

 

 

Un mécanisme expliquant cette transformation est proposé.

 

 

Source : Liu, J.; Zhu, J.; Jiang, H.; Wang, W.; Li, J. Chem. Commun., 2010, 46, 415