Pourquoi il est tout seul mon fil moléculaire ???

 

Ben oui… Un fil moléculaire tout isolé… Trèves de blagues (si on peut encore appeler ça comme ça…).

Depuis plusieurs années diverses équipes ont préparé des composants d’électroniques moléculaires : interrupteurs, transistors, mémoires, fils… avec peut-être à terme la possibilité de fabriquer de véritables circuits électroniques moléculaires.

 

L’un des inconvénients des fils moléculaires qui sont actuellement préparés est la perte de « courant » étant donné l’absence d’isolation. Ainsi tout comme les neurones sont isolés par leur gaine de myéline et les fils de cuivre par une enveloppe de plastique, l’équipe de Shu Seki a isolé des fils moléculaires dans une enveloppe.

 

Le fil en lui-même est constitué d’un enchaînement de motifs phénylacétylène caractérisé par une forte délocalisation électronique.

La gaine du fil est constituée d’une succession de cyclodextrines (assemblage cyclique de sucres).

 

Représentation schématique du fil isolé. Image d’un fil isolé obtenue à l’aide d’un microscope à force atomique.

 

Il a été montré par différentes expérience que non seulement le fil conduisait bien le courant, mais surtout qu’il était un bien meilleur conducteur que le fil non isolé. La mobilité des électrons le long du fil isolé étant comparable à celle du silicium amorphe.

 

 

Source : Terao, J.; Tanaka, Y.; Tsuda, S.; Kambe, N.; Taniguchi, M.; Kawai, T.; Saeki, A.; Seki, S. J. Am. Chem. Soc., 2009, DOI : 10.1021/ja908783f